Test longue durée : VTTAE Sunn Charger S2 2019

“Tu penses que je peux faire un 360 avec?”. Robin, le technicien de chez Sunn me demande si il peut faire un tour sur lui même en l’air avec un vélo électrique de plus de 20kg!

  • Réponse A : Robin “a craqué” après un weekend test sous la pluie et une nuit “d’un autre monde” en chambre d’hôte
  • Réponse B : le Sunn Charger S2 2019 est devenu super joueur au point qu’on se sente pousser des ailes
  • Réponse C : la réponse C!

Vous l’avez compris c’est un peu les 3. Explications!

 

En statique

Le Sunn Charger S2 2019 est le premier modèle all mountain à assistance électrique. Un vélo polyvalent en 150mm de débattement qui se veut aussi à l’aise en montée qu’en descente et au rapport qualité prix imbattable.

Affiché à 3399€, il embarque tout de même :

  • une transmission Shimano Deore,
  • une tige de selle télescopique Satori au fonctionnement exemplaire pour cette gamme de prix,
  • des freins Shimano MT 500,
  • des jantes Mach 1 et moyeux deore chaussées de pneu WTB en 27,5*2.8,
  • une fourche rock shox Sektor RL Boost et un amortisseur Rock shox Deluxe R tous deux en 150 mm.
  • La batterie est fabriquée par BMZ, propose une intégration parfaite et est couplée avec un moteur Brose Drive T de 90Nm de couple.

Ce qu’on aime chez Sunn, c’est ce souci du détail. Même sur un modèle entrée de gamme comme le Charger pleins de petits détails sont soignés comme les logos gravés sur les pattes de cadre ou encore les protections. On retrouve ainsi un sabot de protection en alu que bon nombre de VTTAE a plus de 6000€ peuvent lui envier!

Dernier point et pas des moindres, le Sunn Charger S2 peut être couplé avec l’application Sunn Va E Rouler qui vous permettra d’avoir un suivi de votre vélo, un report sur vos sorties ou encore des tutos concernant les procédures d’entretien de votre vélo.

 

En dynamique

Né en 2018, le charger souffle sa deuxième bougie et se bonifie avec le temps. Non seulement la famille s’agrandit car si en 2018 on trouvait 2 charger, on en dénombre 3 cette saison avec le S2, le S1 et le Finest. Le modèle entrée de gamme 2019 est censé être l’équivalent du S2 2018 mais il lui est en réalité supérieur.

Au niveau du chassis, on apprécie la géométrie Sunn qui se montre polyvalente et facile. Ce vélo est a l’aise dans tous les secteurs et surtout mettra à l’aise son pilote quelque soit son niveau et ça ce n’est pas donné à tous les vélos! Il rattrape facilement les erreurs de placement ou les fautes de trajectoires. Encore plus en 2019 où le débattement passe de 130 mm à 150 et où son pneu avant descend de 3″ à 2,8″. Le vélo est plus précis que par le passé. Une autre grosse différence pour 2019 est la fourche. Exit la Suntour XCR34 très lourde et place à une Rock Shox Sektor RL. Au format Boost, cette fourche qui reste un modèle entrée de gamme fait preuve d’une bonne rigidité latérale et s’en sort plutôt bien sur le terrain. Elle offre beaucoup moins de friction que la Suntour de l’an passée et le fait d’avoir plus de débattement rend le charger S2 beaucoup plus joueur. On se surprend à vouloir sauter et décoller avec ce vélo dont ce n’est pas forcément le programme de départ et on le place facilement dans les appuis allant d’un virage à l’autre. Avec plus de débattement, le vélo offre plus de possibilité en descente sans perdre un bon rendement en montée. Même quand c’est raide, le vélo grippe bien et il est facile de garder sa trajectoire.

Comme l’an passé il est d’ailleurs surprenant de voir comment le vélo “pédale bien” même moteur éteint sur le plat ou en faux plat.


Le moteur était une de nos grosses interrogations. Est ce que le Drive T est un sous moteur? Est ce qu’il vaut le Drive S?


Sur le papier il offre un pourcentage d’assistance moindre et des composants moins haut de gamme. Sur le terrain, le silence et la linéarité d’utilisation sont les même. Sur le mode intermédiaire, il serait très dur de les distinguer à l’aveugle. Idem sur le mode turbo où j’ai eu bien du mal à sentir que l’assistance était moins forte. Là où j’ai ressenti une différence c’est sur le mode éco où l’on rencontre un peu moins d’assistance. Est ce que ça provient du moteur ou d’une programmation différente pour ce modèle? Difficile à dire. Ceux qui veulent pédaler un peu plus apprécierons, ceux qui font des parcours moins pentus également car ça signifiera une autonomie encore accrue de la batterie. Pour les autres il faudra peut être utiliser plus régulièrement le mode intermédiaire.

Toujours est il que ce n’est pas “un moteur de piste cyclable” et qu’il sera largement capable de vous emmener sur les sorties enduros les plus difficiles d’Alsace si vous en avez le souhait!

Un petit mot sur les freins et la transmission. Cette dernière s’en sort bien mais on lui aurait préféré un modèle NX de chez Sram. L’écart entre les deux n’est pas énorme mais le modèle américain semble accrocher légèrement moins notamment lors des changements de vitesse en pleine traction. Les freins Mt 500 proposent un fonctionnement agréable mais si vous pratiquez en montagne régulièrement il est vrai qu’un disc en 200 mm à l’arrière et surtout des modèles 4 pistons comme par exemple les Shimano MT 520 auraient été les bienvenus. Ces point faibles sont bien sûr à mettre en rapport avec votre utilisation – est ce que vous allez rouler beaucoup en montagne et à quelle vitesse? – et le budget – il n’est pas possible d’avoir des freins à 400€ la paire sur un modèle électrique de ce tarif.

Conclusion

Ce Sunn charger S2 2019 représente un excellent rapport qualité prix pour ceux qui débutent en VTTAE ou souhaitent se faire plaisir avec un vélo facile dans tous les secteurs. Il ravira les novices dans sa configuration d’origine mais aussi les plus expérimentés moyennant quelques petites modifications (freins essentiellement). La qualité de son moteur et sa polyvalence seront de vrais atouts pour progresser et franchir de nombreux paliers au point même de vouloir tenter des figures avec !

Comments are closed.